blogit.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

Roudouallec - Dancing . . .

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGIT

De belles chansons françaises des années 50' et de bons orchestres aussi... Roudouallec en regorgeait !

De belles chansons françaises des années 50' et de bons orchestres aussi... Roudouallec en regorgeait !

Blog dans la catégorie :
Musique

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

Roudouallec - Dancing . . .

Le 15/04/2009

 

 

Sandrey

Le 04/06/2008

Ecouter  
 
Ce blog est à présent "complet": il n'y a plus de place pour ajouter des chansons. Qu'à cela ne tienne... D'ores et déjà, un nouveau blog est "ouvert" à l'adresse ci-dessous:

domisiladore-roudouallec.blogator.net


"chanson grivoise"... précise l'étiquette du disque 78 tours original! Sandrey fait partie des quelques interprètes qui ont "osé" cette chanson, qui sera reprise par les Charlots en 1971... Tout à fait dans la lignée de "sur la commode" par Jeanne Aubert, ou "il m'a vue nue" par Mistinguett, "Ouv' la fenêtre" fait partie des chansons que nos parents et grands-parents ne dédaignaient pas, à l'occasion de réunions de famille...

SANDREY chante:

" ouv' la fenêtre "

 

Les Frères Jacques

Le 04/06/2008

Ecouter  
 
Nous vous proposons d'écouter l'une de leurs premières chansons enregistrées; on entend (un peu, seulement!) les grattements du disque 78 tours.

" le petit train départemental "

 

Les Trois Ménestrels

Le 04/06/2008

Ecouter  
 
Au début des années 50, le trio voit le jour grâce à la rencontre de Maria Sandrini (de son vrai nom: Ginette Jenevin, chanteuse d'orchestre, née le 22 novembre 1927 en Moselle), de Raymond De Rycker, le brun, boy de revue, d'origine flamande, né en 1929, et de Jean-Louis Fénoglio, le blond, d'origine belge, né en 1924, comédien. Les trois jeunes artistes en quête de cachets se retrouvent régulièrement le soir au Bonaparte, à Paris à Saint-Germain-des-Prés, les consommations y étant moins chères qu'au Flore...

" la ballade de Davy Crockett "

 

Yvette Giraud

Le 03/06/2008

Ecouter  
 
Non, Yvette Giraud n'est pas Japonaise!...A force de répéter qu'elle a été durant tant et tant d'années une IMMENSE vedette au Japon, ce qui est vrai, on finirait par oublier qu'elle a fait les beaux jours de la radio française de l'immédiat après-guerre, avec sa si belle voix grave. On a en mémoire les airs qui ont fait sa gloire: Mademoiselle Hortensia - ma guêpière et mes longs jupons - un homme est un homme - Maître Pierre - etc...

" Gondolier "